Archives pour la catégorie Théâtre

Adieu Monsieur Haffmann
ven. 20 octobre > 20h30

Paris, mai 1942 : le port de l’étoile jaune pour les Juifs est décrété. Au bord de la faillite, Joseph Haffmann, bijoutier juif, propose à son employé Pierre Vigneau de prendre la direction de sa boutique : « J’aimerais que vous viviez ici avec votre épouse pendant les mois qui vont suivre en attendant que la situation redevienne normale… la bijouterie Haff­mann et Fils deviendrait la bijouterie Vigneau. ».
Sachant que Pierre doit également prendre le risque d’héberger clandestinement son « ancien » patron dans les murs de la boutique, il finit par accepter le marché de Joseph à condition que celui-ci accepte le sien…
C’est une pièce qui parle d’amour, de courage et de peur… et qui tente de mieux comprendre le désordre des Hommes.

Les interprétations de Grégori Bacquet, Molière 2014 de la révélation masculine, Julie Cavanna et Alexandre Bonstein, dans le rôle d’Haffmann, sont sublimes. Une très belle création signée Jean-Philippe Daguerre. – Le Point


Informations pratiques

Plein tarif : 28 €
Tarif réduit : 22 €
– 12 ans : 14 €
Scolaires : 8 €

Durée : 1 h 30 *
Grand Théâtre

Mon Lou
mar. 14 novembre > 20h30

La lumière sera sur Lou, une femme moderne et libre pour l’époque. Cette correspondance de guerre, d’apparence banale, entre deux amants, a un caractère exceptionnel parce que c’était cette femme-là et qu’il était un grand poète. Seule sur scène, la comédienne partage les lettres et les poèmes devant des paysages où s’inscrivent des dates, des mots et par instants les calligrammes d’Apollinaire.
Puis venue du front, surgit sa voix en de très courts dialogues avec Lou. Il l’a d’abord aimée d’un amour charnel, il l’aime ensuite d’un amour désespéré et l’aime enfin dans une sublimation absolue. Lou fait vivre Apollinaire à travers ses mots. Il nous donne sa vision, parfois magnifiée, de la guerre.

Rencontre Autour d’Apollinaire samedi 7 octobre à 18 h

On ne peut qu’être frappé par le jeu de Moana Ferré – Plusdeoff

Moana Ferré illumine le plateau d’une présence emprunte de féminité et dont l’interprétation serait digne de susciter la curiosité d’un grand nombre de metteurs en scène – LesTroisCoups.fr


Informations pratiques

Plein tarif : 16 €
Tarif réduit : 12 €
– 12 ans : 8 €
Scolaires : 8 €
Hors abonnement

Durée : 1 h 15 *
Grand Théâtre

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Brasseur et les enfants du paradis
sam. 18 novembre > 20h30

Une histoire humaine pétrie de joies, de craintes et d’amitié sur la genèse d’une œuvre majeure.  France hiver 1943 : au milieu des menaces quotidiennes de la guerre, malgré les contrôles et la dangerosité ambiante, un quatuor magique va se terrer  à deux doigts des réseaux clandestins. Cachés en Provence, cohabitent Prévert, Carné, Trauner et Kosma. Quatre amis, quatre artistes, quatre génies. Ils veulent se battre avec leurs armes : les mots, les images, la beauté, la musique. Ensemble, dans le plus grand secret, entourés de leurs femmes et de quelques amis, ils vont écrire, rêver, dessiner et composer en six mois Les Enfants du paradis.
Alexandre Brasseur, à travers la parole de son grand-père, Pierre, nous fait revivre l’histoire extraordinaire et pourtant vraie, de ce monument du cinéma français.

Rencontre Autour des Enfants du paradis
mardi 7 novembre à 20 h 30

Projection du film au Rexy jeudi 9 novembre à 19 h

Avec ce spectacle, Alexandre impose sa personnalité et la troublante ressemblance qui unit les Brasseur n’en est que plus bouleversante. Il est rigoureux, sensible. Le texte est très bien composé. Du grand théâtre pour une grande histoire humaine et artistique. – Le Figaro


Informations pratiques

Plein tarif : 28 €
Tarif réduit : 22 €
– 12 ans : 14 €
Scolaires : 8 €

Durée : 1 h 20 *
Grand Théâtre

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

L’heureux élu
samedi 2 décembre > 20h30

Charline est heureuse : elle va épouser l’homme de sa vie ! Avant de le présenter à ses meilleurs amis, elle leur précise qu’il est un peu spécial. Beau, riche, poli mais qui pense différemment. Que faire ? Respecter son choix, débattre ou rejeter « l’heureux élu » ?
Une comédie satirique et vaudevillesque servie par le tandem Solo et Le Bolloc’h et mitonnée par Éric Assous, auteur déjà récompensé par deux Molières. Marivaux du 21e siècle, Assous cherche inlassablement à comprendre les rapports qui se tissent entre les hommes et les femmes. Sans abandonner les trames amoureuses qui sont le fondement dramatique de ses pièces, dans L’Heureux élu, il les projette dans de nouveaux conflits.

Cette nouvelle comédie d’Eric Assous concilie habilement rire et réflexion. Une agréable comédie portée par une distribution impeccable, avec à sa tête Bruno Solo et Yvan Le Bolloc’h.  – Télérama


Informations pratiques

Plein tarif : 34 €
Tarif réduit : 30 €
– 12 ans : 18 €

Durée : 1 h 25 *
Grand Théâtre

Enregistrer

Ivo Livi ou le destin d’Yves Montand
samedi 9 décembre > 20h30

Nomination Molières 2017 : Meilleur Spectacle Musical

Le 13 octobre 1921, un an avant l’arrivée de Mussolini et des fascistes au pouvoir, naît en Toscane, Ivo Livi. Des quartiers mal famés de Marseille aux studios hollywoodiens, des chantiers de la jeunesse aux théâtres de Broadway, comment un fils d’immigrés communistes italiens va devenir une star mondiale ?
Il y a une volonté et une passion chez cet adolescent qui, une fois devenu un homme au charisme et à l’élégance incomparables, le mèneront à côtoyer les plus belles femmes et les hommes les plus puissants.
Alors que tout s’y oppose, comment le petit Ivo Livi, porté par le destin, deviendra-t-il le grand Yves Montand ?
Un spectacle plein d’espoir qui donne envie de chanter !

Un spectacle incroyable – France 3
Époustouflant, scotchant, formidable – Télérama
Tout simplement jubilatoire ! – Le Parisien
Un spectacle qui s’adresse à toutes les générations et qui vous met une énergie folle. – RTL


Informations pratiques

Plein tarif : 26 €
Tarif réduit : 22 €
– 12 ans : 14 €

Durée : 1 h 45 *
Grand Théâtre

Rupture à domicile
sam. 27 janvier 2018 > 20h30

Tous droits réservés Fabienne Rappeneau

Nomination aux Molières 2015 : Auteur francophone vivant

Un soir, Eric Vence, fondateur de l’agence « Rupture à domicile »,  est missionné par Hyppolite pour annoncer à sa compagne qu’il a décidé de la quitter. C’est là qu’Eric tombe sur Gaëlle, son ex, partie il y a sept ans sans la moindre explication… Evidemment, Eric ne lui dit pas qu’il a été engagé pour la quitter. Il pense avoir un coup d’avance car, en retrouvant son ex, il sait avant elle-même qu’elle est célibataire.
Un trio amoureux inédit se met alors en place : l’ex, la femme et le futur-ex. C’est le début d’un poker menteur explosif dont personne ne ressortira indemne…
Sans être un guide de la séparation, cette pièce est surtout une occasion de rire de nous-mêmes et de nos difficultés à nous accorder, à nous parler.

Un thème original, de nombreux quiproquos et rebondissements, cette comédie douce-amère de Tristan Petitgirard se révèle jubilatoire. Bien écrite, bien jouée, elle possède toutes les qualités du divertissement réussi. – Télérama Sortir


Informations pratiques

Plein tarif : 34 €
Tarif réduit : 30 €
– 12 ans : 18 €

Durée : 1 h 40 *
Grand Théâtre

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Edmond
sam. 3 février 2018 > 20h30

7 Nominations aux Molières 2017

Décembre 1897, Paris. Edmond Rostand n’a pas encore trente ans mais déjà deux enfants et beaucoup d’angoisses. Il n’a rien écrit depuis deux ans. En désespoir de cause, il propose au grand Constant Coquelin une pièce nouvelle, une comédie héroïque, en vers, pour les fêtes. Seul souci : elle n’est pas encore écrite. Faisant fi des caprices des actrices, des exigences de ses producteurs corses, de la jalousie de sa femme, des histoires de cœur de son meilleur ami, Edmond se met à écrire cette pièce à laquelle personne ne croit.  Pour l’instant, il n’a que le titre : Cyrano de Bergerac.

« Voilà ce que je veux raconter : le triomphe de cette pièce, le plus grand triomphe théâtral français. Un triomphe que personne ne voyait venir. »
Alexis Michalik
(Auteur et Metteur en scène)

Un bijou… Deux heures d’un spectacle jubilatoire… On rit beaucoup, on s’émeut aussi, devant l’écriture du chef d’œuvre. Et frissonnant  de plaisir, on assiste à la Première de cette pièce mythique, applaudissant à tout rompre la puissance et la réussite. – Le Parisien Magazine


Informations pratiques

Plein tarif : 28 €
Tarif réduit : 22 €
– 12 ans : 14 €

Durée : 1 h 50 *
Grand Théâtre

Le Cid
Corneille
Mar. 6 février 2018 > 20h30

Chimène et Rodrigue s’aiment d’un amour fou. Cependant, une querelle de leurs pères ruine leur espoir de mariage. Pour sauver l’honneur de sa famille, Rodrigue doit venger son père et donc tue le père de Chimène. Bien que toujours amoureuse, Chimène doit à son tour défendre son honneur en réclamant à Don Fernand, roi de Castille, la tête de son amant. La situation semble désespérée mais Rodrigue obtient la faveur du roi en sauvant le royaume de l’invasion de leurs ennemis : les Maures…
Alors place à ce Théâtre épique et puissant qui traverse les siècles, place à la splendeur de cette langue qui nous fait plonger au cœur de l’âme humaine, sans oublier l’Honneur si cher à Corneille.

Rencontre Autour de Corneille > samedi 20 janvier à 18 h

Des comédiens généreux, des musiciens talentueux, des costumes de belle facture, de la fougue et des combats. Vos enfants ne vous diront plus que le théâtre classique est ennuyeux ! – Pariscope

Les comédiens manient l’alexandrin avec un naturel confondant et se lancent avec ardeur dans les tirades de ce beau texte. À voir et à apprécier avec les plus grands. – Télérama


Informations pratiques

Plein tarif : 26 €
Tarif réduit : 18 €
– 12 ans : 12 €
Scolaires : 8 €

Durée : 1 h 40 *
Grand Théâtre

Prévert… et les autres
mardi 20 mars 2018 > 20h30

Avec Prévert, c’est tout un monde qui ressuscite. Un monde en noir et blanc, comme les vieux films des années 50 et 60… un monde de nostalgie teinté du bonheur joyeux de l’après-guerre. Mais aussi une pensée sarcastique et un humour à la Pierre Dac, un de nos auteurs fétiches, comme vous le savez, vous qui nous accompagnez depuis quelques années ! « Dans chaque église, il y a toujours quelque chose qui cloche »  disait entre autre Jacques Prévert !
Prévert c’est aussi le scénariste et dialoguiste des Enfants du paradis, comment passer à côté d’un tel chef-d’œuvre ? Cette lecture-spectacle servira également à évoquer les grandes personnalités du cinéma Arletty, Carné, Barrault, Brasseur… et les musiques de films de cette époque.
Le trio habituel de comédiens évolue cette année en ouvrant ses portes à… une comédienne ! Et donc à une sensibilité nouvelle n’en doutons pas ! Et bien sûr pour accompagner les mots, nous retrouverons nos musiciens habituels.

La poésie de Prévert, la nostalgie cinématographique des années en noir et blanc, ponctuée par l’humour corrosif de notre joyeuse bande ! À coup sûr une soirée mémorable.


Informations pratiques

Tarif unique : 6 €
Hors abonnement

Durée : 1 h *
Petit Théâtre

Le cas Martin Piche
Samedi 5 mai 2018 > 20h30

Martin Piche est atteint d’un mal étrange : il souffre d’un manque absolu de curiosité… Cela ne va pas manquer d’exciter au plus haut point celle de son psy !
Pour tenter de résoudre l’énigme que pose ce cas inhabituel et désarmant, le spécialiste devra faire appel à toute sa sagacité et son imagination dans une séance spectaculaire où les situations comiques s’enchaîneront, passant de l’insolite au burlesque, du touchant au cruel, de l’absurde à l’inquiétant.
« Vous voyez, Docteur, il n’y a guère que la nuit que je ne m’ennuie pas, puisque je dors. Mais enfin, je dors, donc j’en profite pas beaucoup non plus… »

Le public, ravi, ne cesse de s’esclaffer. Voilà un spectacle sur l’ennui où on ne s’ennuie pas une seule seconde ! – Reg’Arts

De ce postulat de départ sur l’ennui profond Mougenot a écrit une pièce originale, fine et teintée d’absurdité à la fois. Mais de l’absurde finement écrit, bien ciselé et d’une grande subtilité ! – FaceALaScene


Informations pratiques

Plein tarif : 18 €
Tarif réduit : 14 €
– 12 ans : 10 €
Hors abonnement

Durée : 1 h 15 *
Petit Théâtre

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer