Archives pour la catégorie Humour

2017 : Ah ! Ça rira, ça rira, ça rira
Vendredi 24 février 2017

WEEK-END DE L’HUMOUR

Maurice Druon disait que les chansonniers étaient comme un sac Hermès ou une Ferrari GT…. Indémodables !
L’auteur des Rois Maudits avait vu juste. Les chansonniers traversent le temps, les républiques et les modes avec la constance et l’affection du public qui ont de quoi rendre jaloux certains artistes au succès éphémère.
Avec les chansonniers point de message politique, de leçon ou de propos vengeurs. Juste des analyses toujours drôles et souvent pertinentes. Personne ne se prend au sérieux. Le seul parti est celui d’en rire.
Il suffit d’entendre les spectateurs à la sortie du Théâtre des 2 Ânes pour se rendre compte que ces amoureux du bon mot sont d’excellents thérapeutes. « Cure de rire, bain de jouvence »…Koffi Anann, un habitué de la maison, a raison : « Les chansonniers devraient être remboursés par la sécurité sociale ».
Joli témoignage pour ces joyeux lurons qui ont l’art de dénicher la drôlerie derrière la morosité et la joie de vivre dans la tristesse.

2017 sera aussi comique grâce à nos éternels humoristes politiques haut de gamme.


Horaires
Vendredi 24 février 2017 > 20h30


Informations pratiques
Plein tarif : 34 € • Tarif réduit : 30 € • – 12 ans : 18 €
Durée : 1 h 40 *
Grand Théâtre

Raphaël Mezrahi
Samedi 25 février 2017

Ma grand-mère vous adore

WEEK-END DE L’HUMOUR

Après J’m’entraîne, J’suis presque au point, J’crois qu’ j’suis au top au Stade de France et en tournée, Monique est demandée caisse 12 au théâtre du Rond Point, des Variétés et à la Cigale, La grandissime Nuit de la déprime aux Folies Bergère et à l’Olympia, et Mezrahi coupe le son sa dernière grande soirée parisienne de l’humour muet, il arrive avec Ma grand-mère vous adore !
Il en profitera certainement pour vous faire découvrir en bonus quelques images inédites de sa collection personnelle… Mais avant tout, il monte sur scène vous expliquer qu’il n’a rien de spécial à vous dire. Et ne vous plaignez pas à la fin du spectacle car il tient toujours ses promesses !

Il revient en spectacle et en vidéo ; un concept propre à Raphaël Mezrahi et à son humour décalé.


Horaires
Samedi 25 février 2017 > 20h30


Informations pratiques
Plein tarif : 30 € • Tarif réduit : 26 € • – 12 ans : 18 €
Durée : 1 h 30 *
Grand Théâtre

Les Chatouilles ou la danse de la colère
Samedi 29 avril 2017

Nommé aux Molières dans la catégorie seul(e) en scène

« Pourquoi Les Chatouilles ? Le choix de cette histoire s’est imposé à moi comme une survie, comme l’envie de dire haut et fort ce que beaucoup ne veulent pas entendre, rejettent en bloc, quoi de plus insupportable que le viol d’un enfant ? […] Odette nous emmène au cœur de la danse, qui lui permet d’exprimer ce qu’elle ne peut pas dire…
Quand la vie fait taire les mots, naissent les paroles du corps. La danse et la musique ont une place primordiale dans cette création, ce qui la rend totalement originale, unique, un mouvement apporte toute une poésie où parfois les mots s’égarent. Les Chatouilles est une pièce rare car elle traîte d’un sujet lourd avec beaucoup de légèreté, d’humour, car oui on rit beaucoup ! La vie est faite de ces extrêmes, le parcours d’Odette pourra vous paraître insolite mais il est inspiré d’une histoire vraie. […] Ça valait bien une pièce de théâtre non ? »

Andréa Bescond

« Avec Les Chatouilles, Andréa Bescond parvient à faire d’une enfance violée un spectacle rédempteur, fort, émouvant et drôle, qui bouleverse chaque soir le public. »
Les Echos


Horaires
Samedi 29 avril 2017 > 20h30


Informations pratiques
Plein tarif : 26 € • Tarif réduit : 22 € • – 12 ans : 14 € • Scolaires: 8 €
Durée : 1 h 20 *
Grand Théâtre

Le Siffleur
Vendredi 5 mai 2017

Le siffleur casse les codes de la musique classique et propose un spectacle virtuose entre maîtrise du sifflet, humour décalé.
Accompagné de son quatuor à cordes féminin, il interprète avec élégance les plus beaux airs de la musique classique, de Mozart à Bizet en passant par Schubert et Satie pour un vrai moment musical poétique. Il joue aussi quelques mélodies sifflées que nous avons tous en tête, notamment les incontournables musiques de films.
Historien déjanté, il est soucieux de faire rayonner cette culture méconnue au plus grand nombre et pose la musique sifflée comme un style à part entière. Avec force anecdotes et anachronismes, son humour absurde, fait mouche à chaque fois.
Doux dingue juché sur son promontoire de chef d’orchestre, il nous séduit et nous entraîne, au final, à siffler tous ensemble en chorale, avant de nous montrer ses autres talents, en interprétant avec brio le célèbre Chantons sous la pluie accompagné de sa chorégraphie originale en claquette à bouche.
C’est drôle, frais et léger, pertinent et impertinent : le siffleur, un artiste philharmonique !

« Un récital désinvolte et drôle, interprété par un virtuose de la glotte »
Télérama


Horaires
Vendredi 5 mai 2017 > 20h30


Informations pratiques
Plein tarif : 28 € • Tarif réduit : 24 € • – 12 ans : 14 €
Durée : 1 h 20 *
Grand Théâtre